LINE-UP

Les concerts avec un public sont toujours the real deal, bien sûr, mais le jazz belge est vivant et a besoin de votre soutien. Vous pouvez nous aider en achetant un billet!
 
Le Belgian Jazz Fest est ambitieux: 24 concerts en streaming de haute qualité audio et image, où vous pouvez passer d’une scène à l’autre, comme dans un vrai festival! Ne vous inquiétez pas, vous n’en perdrez pas une miette, car les enregistrements des concerts resteront disponibles pendant une semaine après le festival. En bonus, vous pouvez également faire un don pour nous soutenir!

 

Bel Jazz Fest

Vendredri 29 05 2020

Bel Jazz Fest

Samedi 30 05 2020

AN PIERLÉ QUARTET

Date : mai 29, 2020

Heure : 18:30 - 19:15

Stage: Toots

An Pierlé Quartet – ©️ Isadora Gisen

Le quartet An Pierlé réunit le jeune duo de jazz rafraîchissant SCHNTZL avec le chanteur-compositeur-interprète An Pierlé et le producteur/multi-instrumentiste Koen Gisen. Ils explorent leurs mondes respectifs avec un esprit ouvert et rafraîchissant. Le quartet joue une musique pop expérimentale en couches avec une touche, allant de vues larges et sereines à un plaisir de cabaret expressif brechtien, avec une bonne dose de bruit, une aventure délicate et des grooves psychédéliques.

An Pierlé (chant, piano, trompet), Hendrik Lasure (synths, loops), Koen Gisen (clarinet, basse saxophone, guitare), Casper Van de Velde (batterie)

BERT COOLS

Date : mai 29, 2020

Heure : 19:00 - 19:30

Stage: Django

Bert Cools – ©️ Emilija Vinžanovaitė

Le guitariste Bert Cools est principalement actif dans les domaines de la musique improvisée et électronique. Vous le connaissez peut-être sur la plate-forme unique de granvat, qu’il a fondée avec son frère Stijn en 2011. Il joue des concerts solo et compose pour une variété de groupes: Merope, Hoera, Book of Air. En plus de cela, il est membre des structures poreuses de Ruben Machtelinckx et d’Urbex d’Antoine Pierre, et a gagné ses galons dans de multiples projets de théâtre et multimédia. Récemment, il a également rejoint les favoris indé danois Efterklang. Dans ses performances solo, Cools expérimente le son et la relation complexe entre l’instrument et une variété d’effets en particulier. Attendez-vous à des explorations spontanées et à des sons d’un autre monde.

Bert Cools (guitare, électronique)

HERMIA – MOHY – GERSTMANS PLAYS THE LOVE SONGS

Date : mai 29, 2020

Heure : 19:15 - 20:00

Stage: Toots

Manu Hermia v2

Ce trio revisite quelques uns des plus beaux standards de l’histoire du jazz, de façon instrumentale et dans toute la chaleur intimiste d’une formule sax-piano-contrebasse, qui laisse un énorme champs à la douceur et à la subtilité du son. Avant chaque titre, les musiciens vous replongent verbalement dans le texte de la chanson d’origine, pour tenter d’en faire ressortir quelques bijoux de poésie propre cette époque de Broadway. A partir de là, chacun peut se replonger plus en profondeur encore dans ces splendides mélodies connues de tous, ici magnifiées par des solistes hors pair.

Manuel Hermia (saxophone), Pascal Mohy (piano), Sam Gerstmans (contrebasse)

LUBIANA

Date : mai 29, 2020

Heure : 19:45 - 20:15

Stage: Django

Lubiana – © Nicolas Wagner

Lubiana est une auteure-compositrice-interprète belge aux racines camerounaises et à la voix d’or. Son parcours musical a commencé à 8 ans avec le piano et la guitare. A 14 ans, elle est bouleversée par les voix de Nina Simone et Lauryn Hill et au début de la vingtaine, elle découvre l’instrument ouest-africain qui va changer sa vie pour toujours: la kora. Il l’a mise en contact avec ses racines et traditions africaines, et le travail du maître Toumani Diabté. Depuis, elle a utilisé cette inspiration dans sa propre musique, un mélange éclatant de pop, de soul et d’une subtile ambiance jazzy.

Lubiana (chant, kora)

MÂÄK QUINTET

Date : mai 29, 2020

Heure : 20:00 - 20:45

Stage: Toots

Mâäk Quintet – © Iwona Pom

Il y a plus de 20 ans, le Mâäk Quintet est devenu un quartet de jazz classique centré sur le trompettiste Laurent Blondiau. Aujourd’hui, le quintette est un collectif aux multiples facettes avec des connexions internationales. Et facilement l’une des formations de jazz d’avant-garde les plus appréciées de Belgique. Mâäk est synonyme de vitalité, de dynamisme et de liberté musicale. Dans des limites musicales bien définies, le quintette crée un son qui va de sophistiqué et fascinant à magnétique et sensuel. Les musiciens n’arrêtent pas d’expérimenter de nouveaux sons, rythmes et harmonies. C’est le son de la réinvention!

Laurent Blondiau (trompette), Michel Massot (tuba), Jeroen Van Herzeele (tenor saxophone), Grégoire Tirtiaux (alto & baritone saxophone), Samuel Ber (batterie)

SCHNTZL

Date : mai 29, 2020

Heure : 20:30 - 21:00

Stage: Django

SCHNTZL

Hendrik Lasure et Casper Van De Velde étaient encore des adolescents sans permis de conduire lorsqu’ils ont pris d’assaut la scène jazz belge. Depuis lors, ils ont été extrêmement occupés et sont devenus des musiciens très respectés. Ils suivent résolument leur muse, même si cela les éloigne de la tradition jazz. schntzl excelle en équilibrant les actes qui combinent la musique post-classique avec l’électronique, la rêverie et les réflexions chuchotées qui offrent des aperçus inattendus d’une beauté pure.

Hendrik Lasure (piano, keyboards), Casper Van De Velde (batterie, percussion)

DE BEREN GIEREN

Date : mai 29, 2020

Heure : 20:45 - 21:30

Stage: Toots

De Beren Gieren

Au cours de la décennie précédente, De Beren Gieren s’est transformé en l’un des groupes les plus fiables et les plus excitants de la soi-disant nouvelle vague du jazz belge. ‘Dug Out Skyscrapers’ (2017), leur cinquième album, est devenu le couronnement provisoire de leur ascension régulière. Leur prochain album, qui sortira au printemps 2021, deviendra une ode à un univers plein de vie. C’est une quête de voies nouvelles et spontanées qui permettent aux idées de surgir et de s’épanouir librement. La culture des idées inachevées à un autre type de créativité. N’avez-vous jamais ressenti le sentiment que la pièce manquante du puzzle est beaucoup plus intrigante qu’un ensemble parfait avec ses bords lisses?

Fulco Ottervanger (keyboards), Lieven Van Pée (contrebasse), Simon Segers (batterie)

EVE BEUVENS SOLO

Date : mai 29, 2020

Heure : 21:15 - 21:45

Stage: Django

Eve Beuvens – © Marta De Gracia

La pianiste Eve Beuvens a fait ses débuts en 2009 avec un album de quartet reçu avec enthousiasme. Quelques années plus tard, elle fonde le septuor heptatomique, pour lequel elle invite quelques poids lourds du jazz belge. Plus récemment, les performances en solo prennent plus de temps, cherchant l’inspiration d’influences illustres comme Herbie Hancock, Keith Jarrett et Paul Bley. Beuvens est toujours à la recherche de l’harmonie dans les contrastes: des affrontements de couleurs vives aux côtés de mélodies qui vous réchauffent de l’intérieur. Parfois, bien sûr, elle fait un signe de tête et un clin d’œil à ses idoles, que ce soit Thelonious Monk ou… Dolly Parton.

Eve Beuvens (piano)

ANTOINE PIERRE URBEX

Date : mai 29, 2020

Heure : 21:30 - 22:15

Stage: Toots

Antoine Pierre URBEX – © Stefaan Temmerman

Antoine Pierre de Liège est devenu l’un des batteurs les plus actifs et les plus polyvalents du pays ces dernières années. Ce qui a commencé avec le Trio de Jean-Paul Estiévenart a évolué à travers le Trio Toine Thys en TaxiWars et son propre projet URBEX. Avec cela, il fait du jazz de grande ville tout aussi vibrant et ingénieux. Un moment ouvert et mystérieux, l’autre sombre et maussade. Le groupe a récemment été inspiré par Bitches Brew de Miles Davis. Ce sera un concert avec un groove fringant, une transe et une énergie crépitante!

Antoine Pierre (batterie), Jean-Paul Estiévenart (trompette), Bert Cools (guitare, électronique), Bram De Looze (piano), Félix Zurstrassen (guitare basse), Frédéric Malempré (percussion)

ESINAM

Date : mai 29, 2020

Heure : 22:00 - 22:30

Stage: Django

Esinam – © Yvonne Schmedemann

Esinam jongle avec des instruments traditionnels comme le tama, le kalimba et le pandeiro, qu’elle boucle et mélange superbement avec les sons de sa voix soul, la flûte et les claviers, se révélant comme un véritable «groupe d’une seule femme». Ses compositions portent des traces de différents mondes, géographiquement, culturellement et musicalement. Sur scène, Esinam essaie de conserver autant de liberté que possible. Melanie De Biasio, Teme Tan et Selah Sue aiment son univers musical unique et lui ont demandé de les soutenir lors de leurs spectacles, tandis que Baloji travaillait avec elle sur son dernier album.

Esinam Dogbatse (chant, flûte, keyboards, percussion, électronique)

THE BRUMS

Date : mai 29, 2020

Heure : 22:15 - 23:00

Stage: Toots

The Brums

Les préjugés peuvent être tenaces. Certaines personnes pensent que le jazz est une affaire sérieuse. Avec un mélange de cuivres, synthés et quelques rythmes et influences intenses allant du hip hop à l’avant-garde, le quartet liégeois The Brums dissipe ce mythe. De plus, ils vous feront danser! Évitant complètement les boucles, tout est joué en direct avec chaque musicien pilotant plusieurs instruments pour offrir un monde sonore vaste et dynamique. Le résultat? Énergie et liberté dans une danse combustible. Un bon moment imprégné de techno, animé par le rythme et plein d’entrain!

Alain Deval (batterie, électronique), Adrien Lambinet (trombone, FX), Antoine Dawans (trompette, synthes), Clément Dechambre (saxophone, synthes)

DJ ALIA

Date : mai 29, 2020

Heure : 23:00 - 00:00

Stage: Django

AliA

Ils disent que l’âge n’a pas d’importance, mais quand même … Lorsque DJ AliA est apparue pour la première fois sur la scène à l’âge de dix-sept ans, mettant le feu à diverses fêtes, elle a définitivement haussé les sourcils. Alyah Rivière a commencé avec une maturité et une connaissance impressionnante de la musique, et elle est devenue l’un des noms les plus en vogue du moment. Sa carte de visite? La combinaison de sa technique et un flow organique, qui donne à ses performances une âme et groove forts. Son récent classement (3e!) dans le DJ Top 100 belge des Red Bull Elektropedia Awards en dit long!

BRAM DE LOOZE

Date : mai 30, 2020

Heure : 18:00 - 18:30

Stage: Django

Bram De Looze

En tant que membre du LABtrio belge, qu’il a cofondé à l’âge de 16 ans, Bram De Looze a immédiatement impressionné par sa combinaison singulière de compétences techniques et de maturité. Dans une génération pleine de talents, De Looze est devenue l’une de ses stars les plus brillantes. Ces dernières années, le pianiste a combiné plusieurs projets stellaires (MixMonk, LABtrio, …) avec une trajectoire solo. De Looze est un explorateur agité, toujours à la recherche de nouveaux modes d’expression, allant à un niveau plus basique et plus profond, où les résonances, les humeurs et les densités sont continuellement tournées à l’envers comme parties d’un travail en cours. De Looze continue de repousser les limites d’une performance solo pour un effet ravi.

Bram De Looze (piano)

JEAN-PAUL ESTIÉVENART QUARTET

Date : mai 30, 2020

Heure : 18:30 - 19:15

Stage: Toots

Jean-Paul Estiévenart Quartet

En quelques années, le Trio Jean-Paul Estiévenart est devenu l’un des projets incontournables de la scène jazz belge. Sans surprise, avec la forte identité du groupe et son unique, si facile à repérer. Le trompettiste Estiévenart livre une musique dynamique et puissante pour laquelle il s’inspire de la riche tradition jazz et des humeurs et aléas de sa vie. Après quelques concerts avec Fabian Fiorini en tant que musicien invité, le trio s’est naturellement transformé en quartet. Une étape logique puisque les quatre musiciens créent ensemble une telle énergie de foudre. Aucune lutte de pouvoir au sein de cette nouvelle formation, mais plutôt une explosion ou un feu d’artifice continu, avec des interprètes débridés, de la virtuosité et une musicalité débordante.

Jean-Paul Estiévenart (trompette), Fabian Fiorini (piano), Sam Gerstmans (contrebasse), Antoine Pierre (batterie)

TUUR FLORIZOONE

Date : mai 30, 2020

Heure : 19:00 - 19:30

Stage: Django

Tuur Florizoone – © Paulien Verlackt

En un rien de temps, le maître d’accordéon Tuur Florizoone est devenu l’un des musiciens les plus aimés de notre petit pays. Sa musique pour le film «Moscou, Belgique» (nominé aux World Soundtrack Awards!) A fait la percée. Il réussit toujours à combiner le jazz, le folk, la musique classique et la musique de film dans une combinaison à couper le souffle de sensations et d’espièglerie. Attendez-vous à une performance intime avec des mélodies apparemment simples qui contiennent des couches intrigantes et une présence scénique irrésistible.

Tuur Florizoone (accordion)

CASIMIR LIBERSKI TRIO

Date : mai 30, 2020

Heure : 19:15 - 20:00

Stage: Toots

Casimir Liberski Trio – © Olivier Donnet

La musique de Casimir Liberski a été décrite comme émouvante, exaltante et atypique. Le pianiste et compositeur d’origine bruxelloise possède un style personnel audacieux et très fort, surmonté d’une technique étonnante. Même à New York, il fait tourner les têtes avec son mélange atypique de jazz avec fusion, électro, métal, prog-rock et minimalisme. C’est toujours une expérience d’être témoin de ce que fait ce trio lors de ses performances où sa propre musique est combinée avec des standards abondants et des reprises pop.

Casimir Liberski (piano), Cyrille Obermüller (contrebasse), Samuel Ber (batterie)

CINEMA PARADISO

Date : mai 30, 2020

Heure : 19:45 - 20:15

Stage: Django

Cinema Paradiso

Cinema Paradiso réunit le saxophoniste Kurt Van Herck, le batteur et percussionniste Eric Thielemans et le guitariste Willem Heylen. Il s’agit d’un trio qui joue de la musique qui respire le calme, la liberté musicale et l’enjouement. Les musiciens ont travaillé avec la musique de Paul Motian, ainsi que du matériel original, des standards intemporels et des improvisations élaborant sur la musique du maître batteur. Bill Frisell, un ancien partenaire et ami de Motian, a entendu la musique et a été impressionné: «Ce fut une joie d’entendre ces nouvelles versions des chansons que je connais si bien et que j’aime tellement. Je sais que Paul serait heureux. »

Kurt Van Herck (saxophones), Eric Thielemans (batterie, percussion), Willem Heylen (guitare)

GLASS MUSEUM

Date : mai 30, 2020

Heure : 20:00 - 20:45

Stage: Toots

Glass Museum © Barthélemy Decobecq

«Le mariage moderne ultime entre le pur jazz traditionnel, les arrangements orchestraux et les mathématiques de la musique électronique.» C’est ainsi qu’Antoine Flipo et Martin Grégoire décrivent leur musique sur leur profil Facebook. À juste titre, puisque Glass Museum a réussi à confirmer tout ce qui était si prometteur à leur sujet sur leur album révolutionnaire, «Reykjavik». Son approche est cinématographique, électronique et organique. Le son des deux musiciens combine des mélodies sombres avec des rythmes vibrants. Un rayon de lumière dans la nuit. Sur scène, le Glass Museum n’est rien de moins qu’une révélation, une machine de rêve à l’imagination sans fin.

Antoine Flipo (synth), Martin Grégoire (batterie)

ANNELEEN BOEHME SOLO

Date : mai 30, 2020

Heure : 20:30 - 21:00

Stage: Django

Anneleen Boehme – © Thomas Geuens

La bassiste Anneleen Boehme a co-fondé le LABtrio, l’un des groupes de jazz belges les plus loués de la dernière décennie. Tout comme ses collègues membres du groupe – Lander Gyselinck et Bram De Looze – elle a continué d’élargir sa gamme artistique, travaillant dans une grande variété de contextes. Entre-temps, Boehme a également fondé son «projet de rêve», le nonet Grand Picture Palace. Cet ensemble combine un quintette de jazz avec un quatuor à cordes et deux passions de son leader: le jazz et la musique classique. Cette fois, elle se produira en solo, la contrebasse exploratrice et pulsatoire étant le prolongement de son corps.

Anneleen Boehme (contrebasse)

COMPRO ORO

Date : mai 30, 2020

Heure : 20:45 - 21:30

Stage: Toots

Compro Oro

Parfois, il faut quelques détours pour savoir où vous appartenez. Vous pouvez visiter des destinations comme La Havane. Ou Mogadiscio. Ou Gand. C’est exactement ce qui est arrivé à Compro Oro depuis ses débuts en 2015. Les premières sorties vous ont emmené à Cuba et en Afrique de l’Ouest. Sur leur dernier album, ‘Suburban Exotica’, le groupe va encore plus loin en ajoutant des grooves du Moyen-Orient. Cela se traduit par un patchwork excentrique de sons et d’influences, fusionnant l’électronique contemporaine avec un lecteur irrépressible, du funk gras et d’autres acrobaties frappantes.

Wim Segers (vibraphone, marimba, synth, glockenspiel, percussion), Bart Vervaeck (guitare, pedal steel, oud, banjo), Matthias Debusschere (basse, ukulele électrique), Falk Schrauwen (kalimba, congas, percussion), Frederik Van den Berghe (batterie)

N∆BOU

Date : mai 30, 2020

Heure : 21:15 - 21:45

Stage: Django

Nabou © Pull & Over Photographs

Le trombone rugissant de Nabou Claerhout est le son d’un talent émergent. En tant que très jeune joueuse, elle a déjà eu l’opportunité de jouer avec Bert Joris, Dave Holland, Dave Douglas et Akua Naru. Cela en dit long. Avec son quartet, simplement nommé N∆BOU, elle aborde son instrument d’une manière étonnamment personnelle, créant un son unique avec des effets innovants et des compositions rafraîchissantes. Pour ce faire, Claerhout s’est entourée de trois autres talents majeurs de HAST, Tsar B, Oko Yono et Joshua Redman.

Nabou Claerhout (trombone), Roeland Celis (guitare), Trui Amerlinck (basse), Mathias Vercammen (batterie)

COMMANDER SPOON

Date : mai 30, 2020

Heure : 21:30 - 22:15

Stage: Toots

Commander Spoon

Commander Spoon incarne tout ce qui rend la plus jeune génération du jazz belge si excitante. Le groupe bruxellois à quatre têtes abat avec élégance les barrières entre jazz, hip hop, rock et rythmes futurs. Après quatre impressionnants EP auto-sortis, le quartet met désormais en avant son passionnant premier album ‘Spooning’. Les sorties et les spots du festival qui ont suivi à DOUR et Couleur Café, entre autres, ont malheureusement été annulés. Cependant, les chats de jazz de Commander Spoon ont hâte de faire vibrer cette scène en ligne et de faire vivre leur disque.

Pierre Spataro (tenorsaxophone), Florent Jeunieaux (guitare), Fil Caporali (contrebasse, basse guitare), Samy Wallens (batterie)

KAREN WILLEMS

Date : mai 30, 2020

Heure : 22:00 - 22:30

Stage: Django

Karen Willems – © Dominiek Claeys

Le chemin de Karen Willems est un voyage à travers un monde coloré de possibilités. Un havre de liberté pour les influences du monde entier, une ethnographie musicale avec une touche industrielle. Le percussionniste a commencé en tant que batteur dans des groupes rock et pop (Zita Swoon Group, Novastar, Mauro Pawlowski, …), mais a progressivement commencé à travailler vers une voie étonnamment originale en tant qu’artiste solo. Les performances spontanées de Willems vous entraînent dans un monde de possibilités sonores pour vous promener, disparaissant dans la création du moment et le cœur même des sons.

Karen Willems (percussion)

NORDMANN

Date : mai 30, 2020

Heure : 22:15 - 23:00

Stage: Toots

Nordmann – © Tobi Jonson

Nordmann équilibre le jazz, le rock and roll tordu, les grooves expressionnistes et le minimalisme nocturne. Le groupe trahit l’intensité du live wire et le potentiel explosif d’un groupe de rock and roll furieux, tout en conservant les qualités de réflexion et de changement de forme des meilleures unités d’improvisation. C’est un son aussi imaginatif que suggestif, aussi passionnant que satisfaisant. Plein de rainures roulantes et d’atmosphères sombres. C’est la drogue apaisante et le coup de pied instantané pour ceux qui ont envie d’une aventure.

Mattias De Craene (tenorsaxophone), Edmund Lauret (guitare), Dries Geusens (basse), Thijs Troch (clavier), Elias Devoldere (batterie)

DJ ALIA

Date : mai 30, 2020

Heure : 23:00 - 00:00

Stage: Django

AliA

Ils disent que l’âge n’a pas d’importance, mais quand même … Lorsque DJ AliA est apparue pour la première fois sur la scène à l’âge de dix-sept ans, mettant le feu à diverses fêtes, elle a définitivement haussé les sourcils. Alyah Rivière a commencé avec une maturité et une connaissance impressionnante de la musique, et elle est devenue l’un des noms les plus en vogue du moment. Sa carte de visite? La combinaison de sa technique et un flow organique, qui donne à ses performances une âme et groove forts. Son récent classement (3e!) dans le DJ Top 100 belge des Red Bull Elektropedia Awards en dit long!